L’Association des Amis du Couple est une association relevant de la loi du 31 juillet 1901. En qualité de personne morale, elle s‘accorde à la législation régissant ce type de structure. Ses membres répondent à un but commun :

  • Défendre les valeurs conjugales et les valeurs de la famille
  • Venir en aide morale et spirituelle à des couples hétérosexuels unis par le mariage.
  • Favoriser les liens de communication et d’information avec les tiers ou toutes structures susceptibles d’agir dans l’intérêt du couple.

Notion de couple. L’AAC attribue la notion de couple à un homme et une femme légitimement unis par le mariage, ayant pour objectifs de s’aimer, de s’entraider moralement et matériellement et d’assurer l’éducation de leurs enfants ainsi que la protection de leur foyer. Elle s’appuie sur les valeurs spirituelles telles que l’amour en action, la fidélité à son conjoint, l’apprentissage réciproque du pardon, l’entretien de la foi chrétienne.

Inter confessionnalité. L’AAC accueille tous les couples quelle que soit leur religion. Elle considère que tout couple a droit au bonheur. Bien qu’attachée aux valeurs de la foi chrétienne, elle n’est pas une association religieuse. Elle s’abstient de faire du prosélytisme.

Bénévolat. Les membres au sein du conseil d’administration ou faisant partie d’une commission accomplissent tout travail bénévolement. Au regard du but de l’AAC, le membre actif s’implique pour l’épanouissement des couples et non dans l’attente du sien.

Respect de la personne. L’AAC, dans l’accomplissement de ses missions (entretiens, séminaires, rencontres, partages, activités ludiques) est tenue d’assurer l’accueil des couples dans le plus grand respect de la dignité de la personne et de sa vie privée.

Confidentialité. tout membre, ainsi que toute personne œuvrant à l’AAC, s’engage  en signant la charte de discrétion à sauvegarder la confidentialité sur ce qui est dit et entendu sur la vie privée d’autrui.

Qualité du conseiller. Le conseiller de l’AAC doit être animé des valeurs fondamentales précitées, basées sur la foi en la réconciliation des couples et le retour de l’amour. Pour être efficace, le conseiller doit se rendre disponible pour écouter l’autre, cheminer avec lui à son rythme, le rencontrer dans ses besoins, l’encourager, lui redonner l’espoir.

Témoignage. Le membre qui œuvre dans l’AAC doit veiller à son témoignage en appliquant dans son foyer et au sein de l’Association, les principes moraux et spirituels qu’il partage avec les autres.

Protocole. Dans le cadre de ses actions pour l’épanouissement du couple, l’AAC fait intervenir des professionnels médicaux ou paramédicaux de la discipline conjugale ainsi que des animateurs religieux. Il est attendu de tout intervenant qu’il consente au respect de cette charte de fonctionnement. Le professionnel œuvrant dans ou avec l’association s’interdit d’utiliser le cadre associatif pour sa propre publicité. Le professionnel membre du Conseil d’Administration de l’AAC ne facture pas ses interventions, mais une compensation financière ou en nature peut être étudiée dans le cadre d’une activité spécifique pour les efforts qu’il a fournis.

cliquez ici pour télécharger la demande d’adhésion